Avis de nos clients :
4.4/5
par Avis vérifies

Combattre la candidose


La candidose est une maladie causée par la prolifération d’un champignon : le candida albicans qui peut affecter tout l'organisme.


La candidose est une maladie causée par la prolifération d’un champignon : le candida albicans.

Ce champignon situé dans les parois intestinales, est dans des conditions normales, inoffensif. Mais il arrive que ce champignon se multiplie lorsque l’équilibre naturel se rompt : acidité, chaleur, sucre…engendrant une candidose superficielle (cutanée ou muqueuse) pouvant dégénérer en candidose profonde.

La prolifération du Candida Albicans :

Il existe des facteurs prédisposant : métaux lourds (vaccins, amalgames dentaires), antibiothérapies, pilule contraceptive, corticoïdes, alimentation trop riche en sucre, stress, dérèglement hormonal…

Dans certaines conditions, le Candida Albicans prolifère et passe d’une forme unicellulaire (levure) à une forme multicellulaire (moisissure du type mycélium). Il peut alors traverser les parois intestinales et pénétrer dans le système sanguin et lymphatique.

  •      Le Candida se multiplie et migre:

En perturbant l’équilibre de la flore intestinale, il devient responsable de troubles digestifs (indigestion, mauvaise haleine, ballonnements, troubles du transit, spasmes intestinaux, démangeaisons anales).
En se développant dans les muqueuses, il va entrainer des inflammations : bouche, gorge, nez, voies urinaires, vagin, peau (eczéma, psoriasis....

  •      Le Candida augmente la perméabilité des intestins :

Les intestins rendus poreux vont été traversés par des aliments non digérés qui vont pénétrer les vaisseaux sanguins et la lymphe. Il s’en suivra des intolérances ou des allergies alimentaires.

  •     Le Candida sécrète des toxines :

Au moins 79 toxines sont connues dont certaines perturbent les neurotransmetteurs entrainant des troubles nerveux : dépression, anxiété, irritabilité, trouble de la mémoire…
Ces toxines vont également entrainer une réponse immunitaire qui peut réagir par une production accrue d’histamine pouvant induire des réactions allergiques. L’atteinte du système immunitaire peut se traduire par une baisse de lymphocytes T fragilisant l’individu et le rendant plus vulnérable aux infections. Outre la fatigue qui s’installe, les toxines produites par le Candida peuvent aussi atteindre les muscles et les articulations.

  •      Le candida modifie les fonctions hormonales :

Possédant des récepteurs membranaires fixant les hormones, le Candida va modifier leur fonctionnement et entrainer une stimulation des processus auto-immunes de l’organisme à l’encontre de ces hormones.

Les symptômes :

  • Dérèglement digestif : indigestion, gaz, ballonnements, diarrhée, constipation, démangeaison anale, ventre gonflé, douleurs abdominales,brûlure de l’estomac et de l’œsophage, allergies alimentaires.
  • Dérèglement hormonal : syndrome prémenstruel accentué, troubles du cycle, hypoglycémie, hypothyroïdie, troubles sexuels…
  • Dérèglement du système nerveux : dépression, mémoire déficiente, concentration difficile, anxiété, maux de tête, changement d’humeur,  sommeil perturbé.
  • Problèmes respiratoires : rhinite, sinusite, coryza, bronchite, toux, asthme…
  • Problèmes de peau : eczéma, psoriasis, urticaire, acné rosacée, muguet, mycoses, démangeaisons, infections vaginales…
  • Allergies : en tout genre.
  • Métabolisme général : fatigue chronique, fringale, déminéralisation, douleurs musculaires et articulaires, prise de poids, œdèmes…

 Comment lutter contres les candidoses :

     Un régime alimentaire spécifique :

  • éliminant le sucre sous toutes ses formes (sucre blanc, sucre brun, saccharose, maltose, lactose, dextrose, miel)  et tous les aliments pouvant en contenir (mélasse, caramel, sirops, limonades et sodas, confitures, alcool, chocolat, biscuits),
  • éliminant les céréales et hydrates de carbone (pâtes, pains, biscottes),
  • éliminant les levures (pains, pizza, gâteaux, bières),
  • éliminant les excitants comme le café et le thé,
  • réduisant certains aliments comme les fruits trop sucrés, les produits laitiers, les aliments transformés...

    Un traitement à base de produis naturels :

   Outre l’action antifongique de ces produits, il convient de réparer l’intestin agressé et de repeupler sa flore par

   des probiotiques et des  pré-biotiques :

Le traitement anti-candida se doit d’être poursuivi sur plusieurs mois et posologies adaptées à chaque situation personnelle.