Avis de nos clients :
4.4/5
par Avis vérifies
Oxygéner sans Oxyder, une équation impossible ?

Oxygéner sans Oxyder, une équation impossible ?

Ou comment retrouver notre potentiel de guérison à travers la régénération cellulaire en permettant à notre organisme de fonctionner pleinement et en homéostasie.

 

Comment oxygéner votre moteur afin qu’il « carbure » à plein régime tout en en préservant les pièces et composants. Les adeptes de mécanique comprendront l’intérêt de la question. De nombreuses maladies ont une base commune : le manque d’oxygène.

 

Synonyme d’encrassement cellulaire et extracellulaire, d’inflammation et de pathologies dégénératives, il convient donc d’apporter la bonne quantité d’oxygène et au bon moment, tout en évitant que l’excès éventuel ne se transforme en radicaux libres voir en stress oxydatif.


Mais ce manque de distribution d’oxygène peut revêtir différentes formes en impactant :

 

  • La respiration, le sang (hypoxie anémique ou stagnante) et les mitochondries.
  • Les effets s’en feront sentir dans la cellule mais aussi dans le compartiment extracellulaire.

 

Une formule liquide, sous la forme colloïdale, concentrée en minéraux, enzymes et acides aminés, tous de sources naturelles,  permet de :

 

  • Briser les liens des molécules d’eau et d’approvisionner notre organisme en oxygène et en hydrogène.
  • La « livraison » d’oxygène ne s’opère que sur les tissus qui en ont besoin.
  • La présence d’une forme particulière d’hydrogène favorise la « combustion » cellulaire et la formation d’énergie ATP sans augmenter les radicaux libres ou l’acide lactique.

 

Cette solution colloïdale permet à un atome chargé négativement (O-) de s’allier avec un radical libre, chargé positivement O+, générant ainsi une molécule d’oxygène pure O2.
La forme d’hydrogène, principe actif nommé Deutrosulfazyme, reste stable jusqu’à qu’il trouve un tissu qui a besoin d’oxygène. Il va alors réagir avec l’eau en abolissant les liens moléculaires permettant la libération d’oxygène et d’hydrogène naissants.

 

Cette véritable « oxygénothérapie à la demande » permet de multiples actions sur :

 

  • L’énergie cellulaire
  • Le pH de l’organisme
  • L’élimination des radicaux libres pro-oxydants
  • L’activité électrolytique de l’organisme via la fourniture de 78 minéraux
  • L’hydratation
  • La lutte anti fatigue
  • Le système digestif via les enzymes et acides aminés

 

Ce produit proposé sous le nom commercial de Cellfood Solution Gouttes est particulièrement indiqué dans les cas suivants :

 

  • Processus de guérison post-traumatique
  • Protection des poumons et amélioration de la respiration
  • Bien-être psychique, mémoire et concentration
  • Renforcement de l’immunité et résistance
  • Allergies saisonnières
  • Sevrage des addictions
  • Activités sportives intensives

 

Sa grande biodisponibilité est due à sa composition et surtout à sa structure colloïdale, très proche de nos liquides internes comme notre sang ou notre lymphe.


Cellfood Solution Gouttes est en fait de nature colloïdale, constituée par une phase dispersante aqueuse et une phase dispersée correspondant à ses nombreux principes actifs que sont l’hydrogène, les minéraux, les enzymes et les acides aminés.

 

Des études in vitro ont largement mis en évidence la stabilité de cette molécule et son potentiel « électrolytique » ainsi que sa capacité à se dissoudre au maximum dans l’eau de boisson.

 

Il interagit donc de manière positive avec tous les liquides corporels avec lesquels il entre en contact, comme la sécrétion des muqueuses, le sang, la lymphe et la matrice extracellulaire qui sont tous colloïdaux. Son mode d’absorption sublinguale en gouttes ou intraorale en spray garantissent une assimilation maximale, au travers du passage direct dans la veine cave, sans transiter par le foie.

 

Au final, une solution à de nombreux problèmes  au travers d’une formulation liquide, dotée d’une biodisponibilité très forte, capable d’agir sur tous les systèmes du corps humain, oxygénant nos cellules tout en évitant leur dégradation prématurée.

 

On peut alors parler d’un véritable Alicament, alliance entre un aliment et un médicament.