Avis de nos clients :
4.4/5
par Avis vérifies
Acidité gastrique : trop ou trop peu

Acidité gastrique : trop ou trop peu

Cela fait maintenant longtemps que la chasse à l’acidité est ouverte 
Mais comment alors expliquer que les hospitalisations pour gastralgie se révèlent être, dans plus de 50% des cas, des pathologies liées à un manque d’acidité de l’estomac. Il faut donc repenser le problème dans sa globalité en reprécisant le rôle de l’acidité de l’estomac et en testant simplement celle-ci afin de vérifier son niveau.

Le rôle nécessaire de l’acidité gastrique:

Pour permettre la digestion, l’estomac doit produire de l’acide chlorhydrique et maintenir une forte acidité (Ph 2). C’est grâce à cet acide que les aliments vont se dissoudre et que les bactéries ne pourront pas se développer dans l’intestin grêle.

En tant normal, la paroi intérieure de l’estomac est recouverte d’une épaisse couche de matière gluante, le mucus, qui résiste à l’acide. Les remontées acides sont plus souvent un problème de mucus qu’un excès d’acidité. Et le recours aux médicaments ou bicarbonate de soude et autres produits alcalinisant n’arrange rien. Bien au contraire, ils auront plutôt tendance à détruire le mucus et en, modifiant le pH de l’estomac, à chambouler tout le système digestif. A moyen terme, l’assimilation des vitamines et minéraux essentiels à l’organisme se fera moins bien.

Comment vérifier le bon niveau de son acidité gastrique ?
Des solutions simples existent via le test au vinaigre de cidre ou au bicarbonate de soude.

Le test au bicarbonate de soude :

À jeun, prendre 1/4 de cuillère à café de bicarbonate dans 25cl d’eau. Boire et observer l’apparition des premiers rôts :

  • Si vous rotez dans les 2 minutes qui suivent : situation normale
  • Si le premier rôt intervient entre 2 et 3 minutes : légère baisse de l’acidité
  • Entre 3 et 5 minutes : Hypochlorhydrie
  • Plus de 5 minutes : Achlorhydrie potentielle.

Le test au vinaigre de cidre :

En cas de pyrosis notamment, un apport d’acide soulage immédiatement si on se trouve en situation d’hypochlorhydrie. Prenez 1 cuillère à café de vinaigre de cidre dans un peu d’eau, à boire après le repas.
Si le « feu » de votre estomac diminue et que vos douleurs s’estompent, c’est que vous manquez d’acidité.

Par contre, une exacerbation des symptômes traduit un excès d’acidité.
Une bonne acidité gastrique est nécessaire et bénéfique car elle permet une bonne absorption intestinale des vitamines, minéraux et oligoéléments dépendant d’un pH gastrique bas. Une étude parue en 1999 concluait que « l’hypochlorhydrie est associée à un risque accru de cancer gastrique ».

Il est donc primordial de ne pas se lancer dans une lutte systématique contre l’acidité et de tester au préalable sa propre production d’acide gastrique. 

En fonction des résultats obtenus, on pourra se tourner vers les multiples solutions offertes par les produits naturels