Avis de nos clients :
4.6/5
par Avis vérifies
Le soufre : l’acteur oublié

Le soufre : l’acteur oublié

La rançon du progrès est trop souvent le rejet dans l’oubli d’éléments qui nous sont souvent indispensables et la médecine n’échappe pas à la règle.

Depuis l’avènement de l’hormonothérapie et de l’usage, souvent inconsidéré de la cortisone, le soufre a quasiment disparu des étagères des pharmacies et des prescriptions médicales.

Dans l’inconscient collectif, cet élément est même considéré comme nocif et toxique…

Une première remarque s’impose: toutes les molécules les plus stables et les plus importantes du corps utilisent le soufre comme matière première (les ponts disulfure n’en sont qu’un exemple) et si on connait l’importance de l’eau, il ne faut pas oublier que celle-ci ne peut se maintenir dans les tissus et entre les organes sans le soufre.

Le soufre va permettre à l’albumine de compacter son volume d’eau et on retrouve le soufre comme constituant des protéinesPrincipal non métal du corps, le soufre a la particularité « d’activer » les métaux alcalins au premier rang desquels on trouve le calcium.

L’influence du soufre se fait donc sentir sur le PH osseux et sur les articulations puisque le soufre est l’élément le plus important pour le cartilage.

Pas étonnant dès lors de le retrouver dans l’acide hyaluronique, la chondroïtine et la glucosamine. Le soufre a également un rôle dans le système digestif puisqu’il sert à la fabrication des principaux antioxydants du corps et à la solubilisation des toxines ( taurine et bile, glutathion…).

Toujours au niveau du système digestif, souvenons nous que l’insuline est une hormone soufrée et que la gestion du sucre et les problèmes de diabète passent par le soufre.

Si la peau est dépendante du soufre, agent de la kératine et de la mélanine, le sang n’est pas en reste puisqu’il contient plus de soufre que de fer.

On remarque aussi l’action du soufre dans la respiration, au niveau du mucus des poumons, mais aussi au niveau cellulaire dans les phénomènes d’oxydoréduction.

La nature nous a doté de cet élément que l’on retrouve dans toutes les eaux thermales pour apporter un soutien à de nombreux métabolismes.

Découvrez au travers de notre vidéo les bienfaits du soufre de massage.

Nous y reviendrons dans une prochaine lettre d’information.

À bientôt